L’association

Le Vilain Petit Canard N°9

, par Christine Gétin

Chers amis,

Vous êtes de plus en plus nombreux à adhérer chaque année et, par votre cotisation annuelle, vous manifestez votre volonté d’adhérer au groupe.
Être membre du groupe vous permet de partager ses valeurs, d’adhérer à ses règles et de pouvoir être solidaires des autres membres. L’association est bien composée de cet ensemble de membres, pour lequel nous nous investissons simple geste de la cotisation qui constitue la manifestation financière de notre solidarité, soit en nous impliquant davantage à travers une activité bénévole.

Chacun de nous participe ainsi activement à l’oeuvre collective en étant un maillon essentiel de la solidarité des membres. Ainsi, nous cultivons ces valeurs qui sont de partager son expérience, soutenir, écouter, informer et accompagner dans le respect de chacun.

C’est avant tout cela être membre, même si cela nous permet également d’accéder à des supports, des documents et des services rendus par solidarité. Notre association est donc un espace où chacun donne pour partager et c’est ce qui constitue notre force et génère l’énergie qui porte nos actions.
C’est pour cela que nous devons être nombreux pour que nos institutions prennent conscience du nombre de personnes concernées.

Nous comptons sur « NOUS » tous pour continuer de former un groupe solidaire et actif !

Photo de groupe sept 2010 {JPEG}
Christine, Agnès, Alexandre, Anne-Marie,
Anne-Sophie, Annie, Armelle, Aude,
Barbara, Béatrice, Catherine, Cécile,
Christel, Clara, Claudine, David, Fabienne,
Françoise, Frédéric, Gabrielle, Ingrid,
Isabelle, Karine, Laetitia, Laurence, Magali,
Marie, Marlene, Martine, Maryline, Maryse,
Muriel, Natacha, Nathalie, Sandrine,
Séverine, Sylviane, Sylvie, Valérie,
Véronique, Virginie, Viviane, Yannick, Yves…

PDF - 295.9 ko
VPC n°9
Avril 2011
  • Partager :

Site TDAH école

Recommandation HAS pour le TDAH

Recommandations à destination des médecins de premier recours

Opération BD à l’hôpital

Suivez les derniers épisodes de l’opération BD à l’hôpital