L’école

L’aspect relationnel

, par Jean-Jacques Lemire

Les relations avec l’école
Impliquer l’école dans la reconnaissance et la prise en compte des besoins spécifiques de l’enfant avec TDAH, procède d’une double démarche :

- Convaincre, informer et soutenir l’enseignant (e)
Dans la mise en œuvre d’une pédagogie différenciée adaptée à l’enfant : il n’existe pas de méthode type ni de recettes toutes faites, mais une large panoplie de techniques dont l’application et le suivi nécessite une rupture radicale du cloisonnement entre l’école et la maison. Pour ce faire, les deux parties ont souvent à se détacher d’attitudes trop conventionnelles.

D’une part, les parents doivent sortir de la logique d’usager de service public, et tenter de se transformer en assistants ou collaborateurs de l’enseignant, sans toutefois remettre en cause le principe de la liberté pédagogique. La relation doit se baser sur la confiance réciproque et l’information constructive, et non pas sur la critique, voire l’injonction.

D’autre part, l’enseignant(e), doit accepter l’existence de cet enfant avec TDAH, et surtout la charge supplémentaire que représentent l’élaboration et la mise en œuvre d’une pédagogie adaptée aux besoins de l’enfant.

C’est dans ce triangle relationnel (parents - enfant - enseignant) que l’enfant avec TDAH doit trouver le soutien et les repères qui lui sont nécessaires pour se bâtir son identité d’élève à part entière, malgré ses difficultés et parfois ses souffrances, et, ainsi trouver les ressources nécessaires pour s’investir avec profit dans ses apprentissages.

- Impliquer la direction de l’école pour reconnaître et pérenniser les besoins particuliers de l’enfant avec TDAH.

Le directeur d’école est instutionellement responsable de la prise en compte des élèves à besoins particuliers. Pour ce faire, il dispose de l’autorité de décision d’organiser les Equipes Educatives (qu’il préside) et d’y convoquer tous les professionnels susceptibles d’aider l’enfant avec TDAH dans sa scolarité.

C’est dans le cadre de l’équipe éducative que s’élaborent le P.A.I. (Projet d’Accueil Individualisé) et le P.I.I.S (Projet Individuel d’Intégration Scolaire). Ces documents institutionnels engagent conjointement l’école et les parents. En cas de changement d’école, ils sont une garantie relative (selon les moyens disponibles) de la poursuite des actions déjà engagées dans le cadre de ces projets. Enfin, dans le cas, où l’enfant avec TDAH présente des besoins éducatifs trop lourds à prendre en charge par l’enseignant (e), il est possible de demander l’assistance d’une A.V.S. ou bien l’intervention du SESSAD. Ce type de prise en charge est alors formalisé dans le cadre du P.I.IS.

P.-S.

Auteur : Mr JJ Lemire psychologue scolaire
  • Partager :

Site TDAH école

Recommandation HAS pour le TDAH

Recommandations à destination des médecins de premier recours

Opération BD à l’hôpital

Suivez les derniers épisodes de l’opération BD à l’hôpital