L’école

Permettre à l’enfant de bouger

Permettre à l’enfant de bouger, de s’isoler quelques instants quand il a besoin de faire tomber la pression.
Cette liberté (toute relative) permettra à l’enfant de se responsabiliser (il devra « s’autogérer ») et d’éviter des « crises ». L’enfant, tout comme l’ambiance générale de la classe seront ainsi plus facilement apaisés… En d’autres termes il faut savoir choisir un moment et un lieu appropriés qui permettent de désamorcer une situation qui risque de dériver vers l’insupportable tant pour l’enfant qui ne se contrôle plus, que pour son entourage dont la patience peut être à bout. En l’occurrence, il ne s’agit pas d’une ‘mise au coin ‘du’ phénomène’ mais plutôt d’une liberté réciproque de pouvoir dire « Stop ». Il est préférable d’avoir choisi, au préalable, ce lieu de « décompression » en concertation avec l’enfant qui doit pouvoir l’associer à une sécurisation et éviter d’être une source de culpabilisation.

P.-S.

Auteur : Jean-Jacques Lemire psychologue scolaire
  • Partager :

Site TDAH école

Web documentaire

Découvrez le site du webdocumentaire "Plongez en nos troubles"

Recommandation HAS pour le TDAH

Recommandations à destination des médecins de premier recours