Actualités

Le plomb lié au trouble déficit d’attention et hyperactivité (TDAH)

, par Christine Gétin

Deux études récentes indiquent un lien entre les niveaux sanguins de plomb et le TDAH. La première a comparé des enfants ayant un diagnostic formel de TDAH à des enfants sans TDAH. Ceux qui avaient le diagnostic avaient des niveaux de plomb légèrement plus élevés. Les niveaux de plomb étaient liés à l’hyperactivité et l’impulsivité mais pas à l’inattention.

La deuxième étude montrait un fort lien entre les niveaux de sang et les évaluations des parents et des professeurs des symptômes de TDAH, incluant l’hyperactivité et les problèmes d’attention.

Pour lire l’article en ligne
  • Partager :