Actualités

Prévalence du TDAH en France Dr Michel LECENDREUX

, par Dr Michel LECENDREUX

PREVALENCE DU TDAH EN POPULATION FRANÇAISE

Dr Michel LECENDREUX

Praticien Hospitalier au Centre Pédiatrique des Pathologies du Sommeil au CHU Robert Debré

Le Dr Michel LECENDREUX, présente les résultats de l’étude qu’il a menée avec le Pr Stephen FARAONE au SUNY Upstate Medical University aux Etats-Unis et le Dr Eric KONOFAL. Elle avait pour but d’établir la prévalence du TDAH chez l’enfant âgé de 6 à 12 ans en France, sachant que celle-ci varie entre 5 et 9 % dans le monde. Cette étude s’est fondée sur des entretiens téléphoniques menés auprès d’un échantillon représentatif de 1012 foyers, le questionnaire ayant été établi selon les critères du DSM-IV-TR.

L’étude conclut à une prévalence de 3,5 %, dont la répartition est de 46,5 % de type inattentif, 40 % de type hyperactif-impulsif et 13,5 % de type mixte. 36 % des enfants TDAH étaient traités de manière spécifique et inversement, 2,2 % des enfants, déjà traité par méthylphénidate, n’atteignait pas le seuil des critères exigé au moment de l’entretien téléphonique. Si l’on considère que ces derniers sont également des enfants ayant un TDAH, le taux de prévalence passe à 5,6 %.

Il ressort également que les enfants TDAH ont plus de risques d’avoir un parent atteint que les non-TDAH. En revanche, aucune différence n’a été trouvée dans les caractéristiques des familles TDAH. La prévalence est supérieure chez les garçons, même si les filles sont également atteintes. Le nombre de symptômes de TDAH apparaît clairement corrélé avec les difficultés scolaires.

Au final, la prévalence en France ne se différencie pas des autres pays européens.

  • Partager :