Actualités

Journée Ribot-Dugas

Modèles animaux - M. J-C. Bizot, Orléans

, par M. Jean-Charles Bizot

Selon le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux de l’Association Américaine de Psychiatrie, il existe trois principaux symptômes du TDAH : le déficit de l’attention, l’hyperactivité et l’impulsivité, et trois formes cliniques :
- TDAH mixte : inattention et impulsivité/hyperactivité ;
- TDAH avec attention prédominante ;
- TDAH avec impulsivité/hyperactivité prédominante.

POURQUOI DES MODÈLES ANIMAUX DE TDAH ?

- pour la recherche fondamentale : mécanismes neurobiologiques (régions
cérébrales, systèmes neurochimiques, neurotransmetteurs, facteurs génétiques, facteurs environnementaux) ;
- pour la recherche appliquée : nouveaux médicaments (nouveaux médicaments avec une meilleure efficacité, moins d’effets indésirables, plus grande innocuité).

QU’EST-CE QU’UN MODÈLE ANIMAL ?

L’animal (souris, rat, autres) présente une validité :
- étiologique : affection similaire à une pathologie humaine ;
- sur le plan des symptômes, comparables à ceux observés chez l’homme ;
- prédictive : réponse aux médicaments existant comparable à celle observée chez l’homme.

Il existe différents types de modèles :
- modèles naturels ou spontanés : présentant naturellement la « pathologie » ;
- modèles expérimentaux : affection induite (substance, environnement) ;
- modèles génétiquement modifiés.

DIFFÉRENTS TYPES DE MODÈLES ANIMAUX DE TDAH

- rats spontanément hypertendus ;
- modèles génétiquement modifiés ;
- Souris Coloboma.

Ces modèles sont intéressants sur le plan étiologique et des symptômes mais posent problème sur le plan de la validité pharmacologique.

Trois tests de comportement pour l’étude de traitement du TDAH ont été réalisés :

- Test d’attention : test de temps de réaction à cinq choix ;
- Test d’activité locomotrice spontanée dans un environnement nouveau ;
- Test d’impulsivité : attente en labyrinthe en T.

  • Partager :