L’association

Le point des réalisations en avril 2004

, par Christine Gétin

La connaissance « grand public » du trouble a fait un bond considérable grâce à nos multiples interventions sur les chaînes de radio, de télévision, dans les journaux.

L’association a noué des liens solides avec ses alter ego européens, australiens, américains, sud-américains, canadiens et asiatiques ainsi qu’avec la communauté scientifique concernée par la pathologie.

La présidente et le médecin conseiller scientifique de l’association ont été reçus et écoutés par les instances ministérielles (Ministère de la Santé, Ministère de la Famille). Il s’agit de sensibiliser les pouvoirs publics à la nécessité d’accroître le nombre de centres de diagnostic et de thérapies spécialisés, de mettre en place des actions concrètes de formation pour les médecins et thérapeutes.

La couverture du territoire français au regard de la prise en charge, par un recensement des praticiens susceptibles d’effectuer un diagnostic et des structures de soins appropriés, a été étendue.

Le réseau des 40 bénévoles a pu orienter des centaines de familles dans la recherche de solutions médicales, scolaires et éducatives.

L’association s’est dotée d’un nouveau logo. Elle compte 360 adhérents.

Un bénévole se consacre exclusivement à l’accompagnement des adultes TDAH ; les premières réunions ont permis aux adultes concernés de se rencontrer et d’échanger.

  • Partager :