Actualités

Le TDAH : Epreuve de réalité. Pourquoi ce titre ?

, par Pierre Laporte

- Epreuve de réalité : « Processus, postulé par Freud, permettant au sujet de distinguer les stimuli provenant du monde extérieur des stimuli internes, et de prévenir la confusion possible entre ce que le sujet perçoit et ce qu’il ne fait que se représenter, confusion qui serait au principe de l’hallucination » ( J. Laplanche, J.B. Pontalis, Vocabulaire de la psychanalyse, 5° éd. revue, Paris : P.U.F., 1976, p. 138).

- « La fonction de jugement doit pour l’essentiel aboutir à deux décisions. Elle doit prononcer qu’une propriété est ou n’est pas à une chose, et elle doit concéder ou contester à une représentation l’existence dans la réalité » ( S. Freud, Die Verneinung, trad. Franç. J. Laplanche, la négation ( 1985) in Résultats, Idées, Problèmes, T. II, pp. 135-139, Paris : P.U.F. ).

- Il serait ainsi grand temps d’exercer cette belle fonction de jugement à propos de la réalité ou de la non réalité du TDAH : existence réelle ou « délire » théorico-clinique d’école organiciste de pensée ? La question est encore d’actualité pour beaucoup en France, d’où la nécessité… de la question….. Car elle entraîne dans son sillage, celles de sa définition, de son origine (ses causes), de son diagnostic différentiel et de l’intervention…….

  • Partager :