Actualités

Trouble déficit de l’attention avec hyperactivité France 5 le 11 mars 2010

, par Christine Gétin

Le trouble déficit de l’attention avec hyperactivité sur France 5
- le trouble déficit de l’attention avec hyperactivité le 11 mars 2010 de 14H30 à 15H00"

Cette émission sera suivie d’un chat en direct le 11 mars de 15h à 16h avec le Dr Eric Konofal, neurologue et Christine Gétin, présidente de l’association Trouble Déficit de l’Attention Hyperactivité (TDAH).

GIF - 8.1 ko
logo

ALLO DOCTEUR

L’émission de ce jeudi 11 mars de 14H30 à 15H00 portera sur l’hyperactivité avec en plateau le docteur Konofal.

http://www.france5.fr/allo-docteurs/index-fr.php?page=emissions&id_article=654

JPEG - 8.4 ko
Dr Konofal

Le tchat sur Bonjour Docteur

GIF - 8.1 ko
logo

Les troubles de l’enfant hyperactif se définissent par un déficit de l’attention, par une inattention, par une hyperactivité, par une impulsivité qui peuvent entraîner une incapacité ou un retard d’apprentissage. Ces troubles doivent persister au moins 6 mois pour que le diagnostic soit retenu. Quelles sont les causes, les facteurs de risque, les traitements ?Retrouvez notre tchat le 11 mars de 15h à 16h avec le Dr Eric Konofal, neurologue et Christine Gétin, présidente de l’association Trouble Déficit de l’Attention Hyperactivité (TDAH).


Le trouble déficit de l’attention avec hyperactivité sur France 5
- http://www.france5.fr/allo-docteurs/index-fr.php?page=emissions&id_article=399">
le trouble déficit de l’attention avec hyperactivité le 12 février 2009

- TF1 Diffusé au journal de 20h00 de TF1 du 27 août 2009
Une combinaison de thérapies pour aider les enfants souffrant de TDAH.

- Parenthèse radio et RCF -Le trouble de l’attention et de l’hyperactivité des enfants

- http://www.france5.fr/allo-docteurs/index-fr.php?page=emissions&id_article=399">
le trouble déficit de l’attention avec hyperactivité le 12 février 2009

JPEG - 8.4 ko
Dr Konofal

Difficultés du maintien de l’attention, baisse de vigilance, impulsivité et agitation motrice sont les symptômes de ce que l’on appelle, en France, l’hyperactivité, et nommé par les spécialistes : Trouble Déficit de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH). Près de 200 000 enfants français pourraient être concernés, avec pour les cas les plus sévères le risque d’échec scolaire.

Il s’agit d’un vrai problème de santé publique qui évolue de l’enfance à l’âge adulte sans vraiment disparaître, provoquant des difficultés psychologiques, affectives et professionnelles importantes.

Reconnaître ce trouble, le réduire et prévenir ses complications est indispensable pour aider ces jeunes patients en grande difficulté. La rééducation orthophonique, la psychomotricité, la thérapie comportementale et les médicaments donnent des résultats intéressants. Mais aujourd’hui, il existe une polémique autour de l’efficacité de ces traitements médicamenteux.

Le TDAH est une maladie neurologique qui touche la transmission de l’information au niveau de certaine zone du cerveau. Pour que l’influx nerveux puisse circuler dans le cerveau, il faut qu’un messager chimique soit libéré par un neurone, puis qu’il se fixe sur les récepteurs du neurone suivant et ainsi de suite.

Dans le cas d’un TDAH, on a remarqué qu’un messager chimique - que l’on appelle la dopamine, dont l’un des rôles est de fixer l’attention - était non seulement moins présent mais qu’il comporterait aussi des anomalies au niveau de son récepteur. Résultat : la transmission de l’influx ne peut pas se faire correctement.

Pour simplifier, si on compare le réseau cérébral à celui d’un réseau routier, en cas de TDAH, c’est comme si dans les zones responsables du contrôle et de l’inhibition, il manquait des feux et des panneaux de signalisation. En conséquence : impossible de savoir quand il faut freiner ou déclencher une action. C’est ce qui expliquerait l’apparition des troubles.

Les médicaments qu’on utilise pour traiter les TDAH activent la sécrétion de neurotransmetteurs comme la dopamine, mais leur utilisation reste controversée car, d’une part, il s’agit de stimulants, et d’autre part, ils ne s’avèrent pas toujours efficaces.

- 
l’hyperactivité de l’enfant le 12 février 2008

JPEG - 9.4 ko
Dr Lecendreux

- 
Les maternelles
traitent régulièrement le sujet à l’antenne, retrouvez le dossier complet et des vidéos à consulter en ligne.

JPEG - 2 ko
Dr Kochman

- Parenthèse radio

JPEG - 14.5 ko

"Les P’tits Loups"
Laurence Peraud le 10 février

Les jeunes enfants turbulents peuvent donner à tort l’impression de souffrir d’hyperactivité. De même que l’idée qu’hyperactivité rime toujours avec bougeotte peut faire passer à côté d’autres diagnostics. Si l’hyperactivité se traduit souvent par une agitation excessive, n’y a-t-il pas d’autres explications face à un enfant très « vivant » ? Existe-t-il plusieurs formes d’hyperactivités et l’hyperactivité n’est-elle pas le syndrome à la mode face à des réactions d’enfants que l’on ne comprend pas bien ?

Invité(e)s : Gabriel WAHL, pédopsychiatre et auteur du « Que sais-je » sur l’hyperactivité (sortie février 2009). Christine GETIN, présidente de l’association Hyper Super TDAH France (Troubles déficits de l’attention hyperactivité). Michel LECENDREUX, docteur psychiatre et pédopsychiatre, il a créé en 1990 la consultation des troubles du sommeil de l’enfant et de l’adolescent à l’hôpital Robert Debré à Paris et co-auteur de « L’hyperactivité -TDAH » Ed. Solar.

JPEG - 4.2 ko

Reportage sur les enfants souffrant de Trouble Déficit d’Attention / Hyperactivité

Diffusé au journal de 20h00 de TF1 du 27 août 2009
Une combinaison de thérapies pour aider les enfants souffrant de TDAH.

Dans l’émission 1OH Le MAG de TF1 du 16 novembre

- Ces enfants malades de mal dormir
Reportage sur le centre pédiatrique des pathologies du sommeil de Robert Debré. L’enquête du journal de 20H de TF1 du 24 septembre 2008.

GIF - 1.3 ko
RCF


- Le trouble de l’attention et de l’hyperactivité des enfants

L’émission "Parcours Santé" consacrée aux troubles de l’attention et de l’hyperactivité des enfants. Avec le Dr Michel Lecendreux, psychiatre, pédopsychiatre à l’hôpital Robert-Debré à Paris et Christine Gétin, présidente de HyperSupers TDAH-France.

En suivant ces liens vous pouvez visualiser les vidéos en ligne des émission et consulter les dossiers en ligne sur France5

Au 20H de TF1 enfants hyperactifs une maladie complexe et mal connue

  • Partager :