Espace Adhérent

Table ronde : Accès aux soins

Frédéric Llop

Animateur - Journaliste FR3 région

Frédéric Llop est journaliste à France3 Rhône-Alpes, spécialisé dans les reportages "sciences et santé". Intéressé par les innovations technologiques ou les nouvelles thérapies dans tous les domaines (Cognitifs, cancers, SEP…)

En interrogeant tour à tour les intervenants et en organisant le débat, Frédéric Llop, pourra nous faire découvrir quelle est la situation en France sur l’accès aux soins, pour les plus jeunes enfants dès 4 ans, les enfants de 6 à 13 ans, les adolescents et les jeunes adultes de 14 à 25 ans et pour les plus âgés. Le soin est-il organisé ? Quels sont les relais qui existent entre le médecin de 1er recours et les consultations spécialisées, qui coordonne les soins ? La formation des médecins existe-t-elle sur le TDAH ? A l’adolescence quels sont les relais entre les services de soin enfant et adulte qui assurent la continuité des soins ? Et pour les adultes : quelle est l’offre de soin ?

Le point de vue des patients

Claudine Casavecchia

Vice-présidente HyperSupers TDAH France, parent

Dans de nombreuses régions en France l’accès aux soins est complexe. Les consultations sont peu nombreuses et les délais d’attente pour y accéder sont souvent d’une durée de plus d’un an. Les soins pour le suivi médical de proximité sont encore plus rares, voire inexistants par endroit, les thérapies adaptées et recommandées ne sont proposées qu’en consultation privée, sans prise en charge sécurité sociale possible. Les réseaux de soin identifiés de manière empirique sont fragiles et des prises de congés ou des départs en retraite peuvent vite mettre en péril cet équilibre qui permet aujourd’hui aux patients de trouver des solutions à court terme.

Le point de vue du pédiatre

Patricia Lubelski

Pédiatre

Patricia Lubelski est pédiatre libéral avec une activité de pédiatrie générale et intervenant dans les réseaux TAP IDF et le suivi des enfants né prématuré comme médecin pilote.

A travers son expérience de terrain le Dr Lubelski partagera avec nous sa vision de l’accès aux soins des plus jeunes dès l’âge de 4 ans, quelles sont les ressources qui existent ? Et après ? De 6 à 12 ans comment dans sa pratique, elle oriente puis suit les petits patients suspectés de présenter un TDAH ou diagnostiqués. A l’adolescence, quels sont les relais identifiés qui permettent d’assurer la continuité des soins.

Le point de vue du centre de santé

Frédérique Barbe

Médecin en centre de santé

Frédérique Barbe est médecin généraliste et exerce dans un centre de soin de la ville de Paris.

A travers son expérience quotidienne dans un centre de soin de niveau 2 le Dr Barbe nous fera part de ses constats et de sa pratique pour le diagnostic et le suivi des patients présentant un TDAH. Quels types de soins sont proposés, les enfants peuvent-ils être régulièrement suivis au centre, le centre s’appuie-t-il sur un ou des réseaux de proximité.

Le point de vue du centre spécialisé

Fanny Gollier Briant

Pédopsychiatre

Fanny Gollier-Briant est pédopsychiatre dans l’Unité Universitaire de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent au CHU de Nantes (service du Pr Olivier Bonnot), responsable de la consultation spécialisée autour des troubles attentionnels depuis 2 ans (avant a exercé à Paris à la fois en cabinet libéral et dans le service de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent du Pr David Cohen à l’hôpital de la Pitié Salpétrière).

Après une brève présentation des activités du service Le Dr Gollier-Briant fera le point de la situation de prise en charge des enfants avec TDAH sur la région des Pays de Loire, délai et conditions d’accès à la consultation sur Nantes, soins proposés au centre et fréquence des visites, réseau sur lequel il est possible de s’appuyer ou non dans la région. Quelles sont les difficultés rencontrées dans le suivi des patients ? Les points d’amélioration à mettre en œuvre ?

  • Partager :

Site TDAH école

Web documentaire

Découvrez le site du webdocumentaire "Plongez en nos troubles"

Recommandation HAS pour le TDAH

Recommandations à destination des médecins de premier recours