L’école

Méthodes de travail

Il est important, d’aider l’enfant à décomposer les devoirs en petites activités pour qu’il puisse les faire avec succès. Assimiler le contenu de la matière en plusieurs petites étapes l’aidera à mieux retenir.

En ce qui concerne la démarche générale à suivre, on doit s’assurer que l’enfant réalisera à peu près le processus suivant (à superviser, bien sûr) :

- Première lecture :

A ce stade, l’enfant doit avoir compris clairement le sujet de la leçon ou bien la consigne de l’exercice à faire. Selon les difficultés de l’enfant, on peut, si on est présent, exiger une lecture à haute voix, mais attention de ne pas mettre en difficulté un enfant qui ne possède pas une lecture courante. Il doit s’agir avant tout d’un exercice qui permette à l’enfant de s’investir dans sa tâche, en éliminant le parasitage de sa pensée par des préoccupations hors propos. Dans le cas d’enfants ayant de grosses difficultés en lecture, il vaut mieux lire le texte à leur place, par petits morceaux, afin de s’assurer oralement, à chaque étape, de leur compréhension. Par la même occasion, l’enfant apprend ainsi la structure des phrases (si on suit la lecture du doigt) et le vocabulaire (expliqué au fur et à mesure). Certains enfants réussissent mieux à lire quand on cache une partie du texte ; cela enlève du champ visuel le reste qui distrait et qui donne l’impression qu’il y en a de trop

- Lecture attentive

A l’aide d’une lecture silencieuse, l’enfant doit dans un premier temps rechercher par lui-même les informations pertinentes. Un questionnement judicieux de l’adulte lui permettra alors de transmettre oralement le fruit de sa réflexion. On entre dans la phase de structuration.
Dans le cas d’un exercice, on s’assure de la compréhension de la consigne en faisant des allers - retours entre les items de l’exercice et les mots -clés de la consigne.
Dans le cas d’un texte ; il faut apprendre à dégager les idées fortes, les mots clefs, en saisir la chronologie, l’enchaînement et la logique séquentielle. C’est une étape très difficile pour un enfant avec TDA/H, car sa dispersion lui rend particulièrement pénible l’accès à une représentation complète et opérationnelle du texte. L’aide consistera essentiellement à fixer des représentations morcelées et à les assembler dans un ensemble cohérent, qui pourra être formalisé dans l’étape suivante :

- Souligner, schéma ou résumé

C’est une étape de représentation cruciale pour les enfants avec TDAH. Elle permet de vérifier si le texte ou l’exercice a été compris. Le soulignement sur une copie du texte original, ainsi que le schéma ou le résumé les engagent dans des procédures exigeantes et pénibles pour eux. Elles sollicitent autant l’attention, que la mémoire, le raisonnement ou la capacité de représentation spatiale. Il convient alors de les aider dans leur démarche, sans toutefois leur mâcher le travail. Ainsi, dans le cadre d’un exercice, pour éviter l’éparpillement si fréquent à ce stade, on peut demander à l’enfant de se répéter à voix basse ce qu’il a à faire et comment il va procéder. Dans le cas d’un texte, l’enfant doit arriver à en schématiser la structure à l’aide d’une représentation linéaire, à l’aide par exemple, de bulles et de flèches. Dans le cas où le texte original ne peut être modifié, il importe de prévoir la réalisation d’une copie sur laquelle on pourra travailler sans contrainte. Une fois que ces étapes de structuration et de représentation sont maîtrisées, on peut passer le cas échéant, à la mémorisation proprement dite.

  • Partager :

Site TDAH école

Web documentaire

Découvrez le site du webdocumentaire "Plongez en nos troubles"

Recommandation HAS pour le TDAH

Recommandations à destination des médecins de premier recours