Le TDAH

Le TDAH c’est aussi : En l’absence de prise en charge adaptée

, par Christine Gétin

Le défaut de prise en charge adaptée et précoce de cette pathologie peut avoir des conséquences sévères sur la vie entière des sujets car le Trouble Déficit de l’Attention / Hyperactivité (TDAH) persiste à l’adolescence et à l’âge adulte dans environ 60% des cas. Les études à long terme montrent que par rapport à des groupes contrôles, les personnes atteintes :

- abandonnent davantage l’école (32%-40%)
- accèdent moins aux études supérieures (22%-77%)
- ont peu ou pas d’amis
- perdent plus facilement leur travail ( 55%-23%)
- commettent plus d’actes antisociaux
- ont un risque plus élevé
— d’usage de tabac (à 17 ans 46% des jeunes TDAH contre 24% des non TDAH)
— fument plus tôt (15,5 ans au lieu de 17,4 ans)
— d’abus d’alcool

De plus, les jeunes qui grandissent avec le TDAH ont :

- davantage de grossesses précoces
- sont plus touchés par des maladies transmises sexuellement
- ont plus d’accidents de voiture et conduisent plus rapidement
- sont plus vulnérables à la dépression
- aux troubles de la personnalité
à l’âge adulte.

P.-S.

Sources :
- L’Hyperactivité M Lecendreux, E Konofal, M Touzin Ed Solar
- Consensus international cosigné par 85 médecins de renommée mondiale
- Recommandation HAS : "Conduite à tenir en médecine de premier recours devant un enfant ou un adolescent susceptible d’avoir un TDAH"
  • Partager :

Site TDAH école

Web documentaire

Découvrez le site du webdocumentaire "Plongez en nos troubles"

Recommandation HAS pour le TDAH

Recommandations à destination des médecins de premier recours