L’association

La situation en France aujourd’hui

, par Christine Gétin

En France la prise en compte du TDAH est relativement récente, même si les troubles sont décrits dans la littérature médicale en Europe dès le 19ème siècle par des médecins tels que l’allemand Heinrich Hoffman (1845), le français Bourneville (1897), l’anglais Georges Still(1902). Une véritable prise en compte du trouble a débuté sous l’impulsion du Professeur Michel Dugas à l’hôpital Hérold à Paris dans les années 1980.

Aujourd’hui, un grand nombre de psychiatres français s’accorde à reconnaître la nécessité de répondre à la demande de soins des personnes ayant un TDAH.

Les structures qui, aujourd’hui, doivent prendre en charge les rééducations des enfants TDAH ont du mal à répondre à la demande [1].

Il est important qu’un travail en concertation et en réseau des divers professionnels, pédopsychiatres, orthophonistes, psychomotriciens, psychologues, qui assurent les rééducations des enfants TDAH, se mette en place [2]. Ce travail doit se faire en dialogue étroit avec la famille et les enseignants afin d’apporter aux enfants TDAH la meilleure aide éducative et pédagogique. Il faut pour cela renforcer la formation des professionnels au TDAH et favoriser le travail en réseau.

Un rapport de l’Inserm de décembre 2002 sur le dépistage des troubles mentaux en France constate que :
« les pathologies telles que autisme, hyperactivité, troubles anxieux, troubles de l’humeur, troubles du comportement alimentaire, troubles obsessionnels compulsifs, schizophrénie sont parmi celles qui nécessitent les prises en charge les plus lourdes en termes de santé publique. Un diagnostic tardif est souvent péjoratif pour le pronostic. Il apparaît donc nécessaire de donner des moyens aux pédopsychiatres de reconnaître précocement ces troubles chez l’enfant ». [3]

Notes

[1Plan d’actions pour le développement de la psychiatrie et la promotion de la santé mentale Philippe Clery-Melin, Vivianne Kovess, Jean-Charles Pascal Plan d’actions psychiatrie & santé mentale 15-09-2003 page 1 / 106 http://www.sante.gouv.fr/htm/actu/clery_melin/rapport.pdf

[2Sur la santé mentale de l’enfant de la maternelle à la fin de l’école élémentaire de Maurice Tubiana Académie Nationale de Médecine du 24juin 2003

[3Troubles mentaux Dépistage et prévention chez l’enfant et l’adolescent ISBN 2-85598-818-7 décembre 2002

  • Partager :

Site TDAH école

Web documentaire

Découvrez le site du webdocumentaire "Plongez en nos troubles"

Recommandation HAS pour le TDAH

Recommandations à destination des médecins de premier recours